Úditions alidades



logo

alidades
librairie







 

éditions alidades


Bernard Demierre


Des pas sur le monde
autour de Claude Debussy

alidades 1999, collection ’Création’,
14,5 x 21 cm, 40 pages, 5,00 €, ISBN 978-2-906266-39-1

Parler d’un compositeur et de son œuvre ne s’improvise pas. Il y faut la maturation d’une expérience intime, seule capable de rendre compte de la proximité de la musique et de l’interprète. Bernard Demierre est pianiste, et n’entend pas faire ici œuvre de musicologue. La musique de Debussy est bien, pour lui qui la fréquente, le point de départ d’une pensée créatrice qui suit son chemin propre tout autant qu’elle s’attache à faire entendre, ou sentir, ce qui, d’œuvre en œuvre, hante le compositeur.

Bernard Demierre enseigne le piano au Conservatoire de Musique de Genève et se produit lors de spectacles articulés sur la rencontre de la littérature et de la musique.

Extrait :

Il y a Minuit

Le minuit de la scène de la tour, l’amour naissant, la noyade parmi les cheveux de Mélisande et les roses éparses dans les ténèbres.

Le minuit de la grotte marine où les amants viennent chercher la bague dont ils savent qu’elle ne s’y trouve pas. Délivrés de cet anneau lancé naguère vers %idi au bord de la fontaine, au fond du parc d’Allemonde, ils minent l’ordre du Temps et suscitent l’avènement de la lumière. Minuit de clarté. Minuit maritime veillé de pauvres hères...

Le minuit de l’espionnage où l’œil de Golaud multiplié par son fils vaut bien l’implacable œil du Temps — de ce midi infrangible. L’œil terrible de Golaud, n’est-ce pas déjà l’œil monstrueux du médecin de Roderick ?... L’espionnage de l’innocence présagerait-il l’œuvre inatteignable qui se défend d’être violée ?...

Le minuit des portes scellées — autres bagues ? : “Tout est perdu, tout est gagné ce soir” ; “Toutes les étoiles tombent” ; “On a brisé la glace avec des fers rougis”.

Après le minuit en pleine clarté, voici le minuit où la clarté se déchaîne, stridence acharnée de l’injustice contre l’innocence, le hurlement du ciel et la glace rougie comme par des pas assassins sur la neige... Et le meurtre de Pelléas perpétré par Golaud.


accueil / haut de la page