Úditions alidades



logo

alidades
librairie







 

éditions alidades


Friedrich Nietzsche


Zarathoustra-Prologue
traduction nouvelle de Lucienne et Jacques Ancet
alidades, 2001, collection "travaux",
12,5 x 21 cm, 32 pages, 4,80 euros, ISBN 978-2-906266-45-2

Comme le poète qu'il est, comme le mystique dont il n'est pas loin, Nietzsche sort des limites du langage: celui d'une tradition qui, dans sa clôture d'instrument véhiculaire, ne nous offre que des idées et donc souvent des pensées mortes. Plutôt que de recourir à la dissertation critique, le philosophe ici laisse venir le poème ; il ose le lyrisme, le ton héroïque, prophétique, pour tenter encore de relancer l'énergie, d'éveiller dans le lecteur le désir qui n'est pas manque mais surabondance, le désir qui rend courageux devant la souffrance, violent contre la tentation de fermeture sur soi, qui donne la joie, la capacité d'être l'artiste de sa propre vie.
Pourquoi cette traduction quand il en existe plusieurs disponibles ? Outre que le prologue constitue un texte autonome difficilement accessible tel quel, toute grande oeuvre se mesure à son pouvoir de susciter le désir de nouvelles traductions.
Dans ce travail, nous avons été guidés par quelques principes de base. D'abord faire entendre la simplicité de la langue de Nietzsche, qui n'a nul besoin d'être traduite emphatiquement ou poétisée, sous prétexte d'en restituer le ton prophétique. L'écriture du Zarathoustra, ses constantes références bibliques sont bien assez puissantes en elles-mêmes, sans qu'il soit nécessaire d'en rajouter.


accueil / haut de la page